Ekaterinbourg

6000 kilomètres à travers l’Asie

6000 kilomètres à travers l’Asie

Un peu plus de 150 heures de train passées à rêvasser devant de riches paysages, ronfler, manger et tenter de discuter avec mes voisins. En savourant un à un les 6000 kilomètres.

 

Une petite pause dans le « manhattan de l’Oural »

Une petite pause dans le « manhattan de l’Oural »

Bon, en soit, Ekaterinbourg n’envoie pas le pâté. Mais, sur place, hébergé par Nastya, la ville a pris une autre dimension.